Canyons tout beaux tout neufs !

Dans la rubrique « vous ne le saviez peut être pas mais… « :

En collaboration étroite, le CD FFME 07 et le CREPS de Vallon Pont d’Arc ont oeuvré ces 3 dernières années à l’entretien des itinéraires de canyonisme du département.  Si à l’heure actuelle, les problèmes connus dans le Turzon, le Pas de Fer et la Haute Besorgues demeurent sans solution,  on peut tout de même se réjouir de ce  que nombre de canyons locaux aient été « rafraichis ».

Priorité a été donnée à 6 canyons ardéchois en raison de leur intérêt sportif et/ou technique:

– Pissevieille (V5A1 II), son encaissement calcaire remarquable, le cadre enchanteur du Vallon du Tiourre, au coeur des Gorges de l’Ardèche et sa célèbre cascade finale de 80m (rappel en fil d’araignée!)… En eau (mais c’est très rare!), c’est splendide ! L’équipement y est désormais abondant et parfaitement fiable (broches inox). On peut s’exercer à à peu près toutes les situations techniques en canyon…Seulement quelques jours par an en eau…

-Rieussec (V2A1 I), sympathique promenade pédestre sur les rives ou joli canyon d’initiation à la demi-journée. Des formes d’érosion remarquables et de quoi apprendre ou réviser pas mal de manips’ ! Rarement en eau. Quelques jours au printemps et à l’automne…

-Ellieux (V3A1 I), une courte mais très charmante descente. Plusieurs cascades et de jolies marmites. De quoi apprendre les bases du canyon ! Canyon en eau assez régulièrement après des pluies, aux intersaisons essentiellement.

-Saut de la Dame (V4 A2 II), sauvage ravin de la vallée de la Drobie, ce parcours est connu pour sa  grande cascade de 45m, bien visible de la route. Vétuste jusqu’à peu, l’équipement est désormais plus que complet et fiable. Un nouveau sentier permet d’attaquer directement la section finale. De quoi voir et revoir tout un tas de situation… Et histoire de décompresser entre deux manips, la descente est agrémentée de jolis toboggans (jusqu’à 10m!)… Idéal au printemps.

-Rieu Grand (V3 A2 II), une descente sauvage, une eau bien fraiche et de belles cascades… désormais bien équipées. Ca n’est pas majeur mais de quoi passer une belle après-midi sur le Massif du Tanargue. Canyon estival.

-Haute Borne  (V2 A3 I), le plus connu et le plus parcouru des canyons ardéchois… si on se résout à admettre qu’administrativement, le Chassezac est bien de l’autre côté de la frontière ardécho-Lozérienne :)…  Une vallée splendide au cœur du massif du Tanargue et de la forêt domaniale des Chambons, une eau couleur émeraude et un festival de sauts dans des vasques paradisiaques. Oui, et maintenant en plus, cette parfaite descente d’initiation est agrémentée de multiples possibilités d’apprentissage des techniques de canyon de base : pose de rappels débrayables et de mains courantes rappelables, ou fixes, directes ou multipoints, rappels guidés, … Bref, c’est complet ! Canyon estival.
canyon

Publicités
Cet article a été publié dans Canyon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s